Nos conseils

flux RSS de la boite Nos conseils
 
 
 

Titre
J'avais 15 ans : vivre, survivre, revivre
Auteur
Elie Buzin
Résumé
Mollat
Notre avis
À l'heure où les voix des survivants de la Shoah s'éteignent une à une, recueillir leur témoignage pour sauvegarder la mémoire des disparus et les porter à la connaissance des générations futures est devenu crucial. Longtemps silencieux sur son passé d'enfant du ghetto de Lodz, déporté à Auschwitz en août 1944, rescapé de la marche de la mort en janvier 1945, Elie Buzyn décide de retourner sur le lieu de l'assassinat de ses parents à la demande de son fils en 1993. Témoigner deviendra une évidence. Un récit concis, incarné, construit en trois temps, qui rend compte de la trajectoire d'un homme à l'énergie hors du commun. L'adolescent aux pieds gelés lors de la marche de la mort d'Auschwitz à Buchenwald est devenu chirurgien orthopédiste renommé, comme un pied de nez à la barbarie nazie.
Ce qu'ils en pensent aussi
Extrait
Au matin du 11 avril 1945, nous avons vu les SS détaler tels des rats. Certains ont même été faits prisonniers par les déportés qui avaient pris le contrôle du camp avant l'arrivée des Américains, dans l'après-midi.
Au beau milieu du camp trônait un camion rempli de prisonniers allemands. Les militaires américains se sont approchés de nous et ont tendu un fusil-mitrailleur à l'un de mes copains en disant : « Si tu veux, tu peux tirer dedans. » Mon camarade a rejeté la proposition. Cela a été son premier acte de liberté : refuser de s'identifier aux rôles de victimes ou de bourreaux définis ou assignés par les SS.
Si vous avez aimé, vous aimerez aussi
RédacteurEmmanuelle P.
Partager "J'avais 15 ans : vivre, survivre, revivre / Elie Buzin [Livre]" sur facebookPartager "J'avais 15 ans : vivre, survivre, revivre / Elie Buzin [Livre]" sur twitterLien permanent
RetourHaut