Sur la trace des migrants

Partout dans les médias, nous parviennent ces images terribles de réfugiés et migrants traversant la Méditerranée au péril de leur vie pour rejoindre l'Europe. Selon le Haut Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés (UNHCR), les migrations concernent aujourd'hui près de 200 millions de personnes contre 75 millions en 1965. Qui sont ces personnes prêtes à tout quitter ? Quelles sont leurs aspirations ? Quels sont les grands axes migratoires de ces dernières années ? Quelles conditions de vie et quel avenir attendent ces candidats au départ ?
Revisitez la crise migratoire actuelle à la lumière de l'histoire des migrations internationales et des dispositifs mis en oeuvre par les états pour contrôler les flux.

Auteur : Séverine Barba
E-mail : severine.barba@ouestprovence.fr
Publication: Juillet 2016
Mise à jour : Avril  2017

Partager "Sur la trace des migrants" sur facebookPartager "Sur la trace des migrants" sur twitterLien permanent

Depuis la nuit des temps... l'homme migre
Les migrations humaines ne sont pas un phénomène nouveau. Tout commence dès la Préhistoire où l'homme, animé par son instinct de survie, se déplace pour chasser le gibier et s'installer dans des contrées plus accueillantes. C'est ainsi que, petit à petit, il va dépasser les contours du continent africain pour conquérir de nouveaux espaces. Depuis, l'homme ne cesse de se déplacer, dans l'espoir d'une vie meilleure ou contraint de quitter son pays. Ces migrations d'hier à aujourd'hui sont liées aux grands événements de l'histoire : guerres, explorations, esclavage, révolution industrielle... Les dernières statistiques permettent de dégager les dynamiques migratoires actuelles dans le monde et en France.

Quels dispositifs réglementaires pour quelle protection ?
Au titre de la Déclaration universelle des droits de l'homme « tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits » (Art.1) et « toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays » (Art.13). Par ailleurs « devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l'asile en d'autres pays » (Art. 14). La Convention des Nations Unies sur les droits des migrants vise à garantir l'égalité de traitement et les mêmes conditions de travail entre les travailleurs migrants et les nationaux. Les réfugiés politiques, quant à eux, bénéficient d'un statut spécial, régi par la Convention de Genève de 1951. En France la loi de 1952 fixe les conditions d’application de cette convention en droit national. L'Union européenne reprend dans un texte unique, intitulé la Charte des droits fondamentaux, l'ensemble des droits civiques et sociaux des personnes au sein du territoire de l'Union. Ces textes, qui encadrent les situations migratoires, sont appliqués diversement selon les pays, voire pas du tout pour ceux non signataires. En conséquence, la situation réelle des personnes migrantes demeure complexe et fragile.

Par Irish Defence Forces — https://www.flickr.com/photos/dfmagazine/18898637736/, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=41045858

En marche vers l'eldorado
Si les mouvements migratoires se sont accélérés ces quarante dernières années, ils ne concernent toutefois que 3 % de la population mondiale. Tous ne migrent pas pour les mêmes raisons : certains aspirent à de meilleures conditions de vie, d'aucuns souhaitent rejoindre un membre de leur famille, d'autres encore sont contraints de se déplacer suite à une catastrophe naturelle par exemple. Ces réfugiés environnementaux restent la plupart du temps dans leur pays d'origine mais franchissent parfois les frontières si nécessaire. Enfin les réfugiés et demandeurs d'asile fuient soit des persécutions raciales, religieuses, ethniques ou politiques soit des guerres ou des conflits. Selon Amnesty International, dans les 8 premiers mois de l’année 2015, 350 000 personnes ont atteint l’Union européenne. 90% d’entre elles venaient des pays déchirés par la guerre et gangrénés par l'instabilité politique comme la Syrie, l’Afghanistan et l’Irak.

Comment la France accueille les réfugiés et demandeurs d'asile ?
L'Europe doit faire face à une crise migratoire sans précédent et la France reste frileuse vis-à-vis de l'accueil des migrants. La majorité d'entre eux souhaitent rejoindre le Royaume Uni et se retrouvent bloqués côté français. A l'image de la « jungle" de Calais ou du camp de Grande-Synthe, les conditions de vie déplorables sont régulièrement dénoncées par les associations humanitaires telles que Médecins sans frontières. Paradoxalement la France entend protéger les demandeurs d'asile et les réfugiés grâce à plusieurs dispositifs d'accueil.

Dans la peau d'un migrant
Chaque pays a ses propres règles en matière d'accueil des étrangers. Si les prétendants à l'émigration correspondent aux critères d'accueil (immigration professionnelle, familiale, séjours des étudiants...), un visa leur est accordé leur permettant de vivre en toute légalité dans ce pays. Se pose alors la question de leur intégration au sein du pays d'accueil. Si ces critères ne sont pas réunis, le parcours de ces migrants est alors beaucoup plus aléatoire. Les migrants économiques deviennent alors des clandestins qui risquent d'être expulsés à tout moment dans leur pays d'origine, tandis que les demandeurs d'asile doivent se conformer à un processus administratif long et complexe pour obtenir le statut de réfugié. Dans les deux cas leur épopée ressemble souvent à un long périple semé d'embûches. Les nombreux témoignages de ces migrants tentant de rejoindre l'Europe confirment ce que rapportent les associations sur le terrain : il y a urgence. Famine, pauvreté, agressions, viols... ces voyageurs, victimes de passeurs sans scrupules, s'exposent au pire, même à la mort. L'Union Européenne sera - t-elle à la hauteur de ce drame humanitaire ? Pour ceux qui arriveront au bout du voyage, le prix est lourd à payer.

Partager "Quelques notions clés" sur facebookPartager "Quelques notions clés" sur twitterLien permanent
Partager "Audio-vidéos" sur facebookPartager "Audio-vidéos" sur twitterLien permanent
Partager "Pour aller plus loin" sur facebookPartager "Pour aller plus loin" sur twitterLien permanent

France terre d'asile

Association qui a pour mission d'héberger et d'accompagner socialement et administrativement les demandeurs d'asile admis au séjour.

Le Monde

Article du 29/02/2015 s'appuyant sur le rapport annuel 2015 de l'OCDE.

Migrants : trois cartes pour comprendre

Article de France Culture, qui retrace les différents itinéraires empruntés par les migrants.
< Précédent | 1 | 2 | Suivant >
  • Frontex

    L'agence européenne pour la gestion de la coopération aux frontières extérieures des états membres de l'Union européenne est l'outil privilégié de la politique migratoire de la Commission européenne.

    En savoir plus :

    - Site Lacimade : l'agence frontex

     

    Partager "Frontex" sur facebookPartager "Frontex" sur twitterLien permanent
  • Harraga

  • Hotspots

    Centres d'accueil destinés à distinguer les demandeurs d'asile des migrants économiques.

    En savoir plus :

    - Hotspots, de quoi parle t'on?

    Partager "Hotspots" sur facebookPartager "Hotspots" sur twitterLien permanent
  • Opération Triton

    Opération qui vise à assurer le contrôle des frontières dans les eaux territoriales européennes.

    En savoir plus :

    - De Mare Nostrum à Triton

     

    Partager "Opération Triton" sur facebookPartager "Opération Triton" sur twitterLien permanent
  • Qu'entend-on par diaspora ?

    Le terme diaspora vient du grec : "je sème". Il désigne des populations chassées de leur pays, unies culturellement et linguistiquement par delà les frontières.

    En savoir plus :

    - Qu'entend-on par diaspora?

     

    Partager "Qu'entend-on par diaspora ?" sur facebookPartager "Qu'entend-on par diaspora ?" sur twitterLien permanent
  • Qu'est-ce qu'un CADA ?

  • Qu'est-ce qu'un demandeur d'asile ?

    Un demandeur d'asile est une personne qui dépose une demande d'asile afin de bénéficier du statut de réfugié.

    En savoir plus :

    - Qu'est-ce qu'un demandeur d'asile?

    Partager "Qu'est-ce qu'un demandeur d'asile ?" sur facebookPartager "Qu'est-ce qu'un demandeur d'asile ?" sur twitterLien permanent
  • Qu'est-ce que l'espace Schengen ?

    Il s'agit de l'espace de libre circulation des personnes entre les 22 états de l'Union européenne signataires de l'accord.

    En savoir plus :

    - Qu'est ce que l'espace Schengen?

     

     

    Partager "Qu'est-ce que l'espace Schengen ?" sur facebookPartager "Qu'est-ce que l'espace Schengen ?" sur twitterLien permanent
  • Quelle est la différence entre un migrant et un réfugié ?

    Les réfugiés fuient des conflits armés ou des persécutions. La notion de réfugié est définie dans la loi internationale. L'appellation de migrant couvre des réalités très diverses. Chaque pays gère les migrants en fonction de ses lois nationales.

    En savoir plus :

    - L'UNHCR

    Partager "Quelle est la différence entre un migrant et un réfugié ?" sur facebookPartager "Quelle est la différence entre un migrant et un réfugié ?" sur twitterLien permanent

 

Partager "Notre coup de coeur vidéo" sur facebookPartager "Notre coup de coeur vidéo" sur twitterLien permanent
Partager "Diaporama" sur facebookPartager "Diaporama" sur twitterLien permanent