Pédagogies et écoles différentes

Le système scolaire traditionnel ne convient pas à tout le monde : de nombreux élèves ne s'y sentent pas à l'aise et décrochent. Le manque de diversité des activités et la non prise en compte du rythme et des manières d'apprendre de chaque enfant sont les principaux griefs émis à son encontre.
Cependant, les pédagogies et les écoles différentes peuvent constituer une alternative. Depuis plus d'un siècle, elles ont fait leurs preuves. Aujourd'hui, en France, dans une centaine d'établissements, près de 20 000 élèves les expérimentent. Elles proposent une autre façon d'apprendre et permettent aux enfants de développer leur esprit critique. Ces écoles ont changé la vie des élèves, des professeurs et des parents. Certaines sont implantées dans les quartiers populaires et sont publiques. D'autres sont privées et les coûts de scolarité sont très variables. Enfin, des familles ont fait le choix de l'instruction à la maison. Les résultats scolaires y sont plutôt bons et le climat plus serein.
Poussez la porte de ces écoles à la carte qui proposent une pédagogie sur-mesure, respectueuse de la personnalité de chaque enfant.

Auteur : Philippe Equy
E-mail : philippe.equy@ouestprovence.fr
Publication : juin 2016
Mise à jour : Avril 2017

Partager "Pédagogies et écoles différentes" sur facebookPartager "Pédagogies et écoles différentes" sur twitterLien permanent

 

Les précurseurs : les pédagogies libertaires

Les pédagogies libertaires sont apparues au XIXe siècle dans le cadre du mouvement socialiste anti-autoritaire et plus particulièrement anarchiste. Pierre-Joseph Proudhon, l'un des premiers théoriciens anarchistes accorde une place importante à la question de l'éducation.
Membre de la Première Internationale, le pédagogue libertaire Paul Robin développe l'idée d'éducation intégrale, qui consiste à développer chez l'enfant ses aptitudes physiques, intellectuelles et morales. Il met en œuvre ses conceptions à l'orphelinat de Cempuis.
L'un des personnages les plus importants de l'éducation libertaire est Francisco Ferrer, fondateur de l'Escuela moderna à Barcelone (1901-1906). Accusé à tort d'avoir provoqué des émeutes, il est fusillé en 1909.
A la même époque, Sébastien Faure crée La Ruche en 1904. Cette expérience, qui vise à développer chez l'enfant aussi bien ses capacités intellectuelles que manuelles, s'arrête pendant la Première Guerre mondiale.

L'éducation sensorielle des écoles Montessori

Maria Montessori (1870-1952) est née dans une petite ville des Marches en Italie. Après des études de médecine, elle se consacre à l'éducation des enfants handicapés mentaux.
En 1907, elle fonde une école à Rome et met au point une méthode d'enseignement qui remporte un grand succès dans plusieurs pays d'Europe. Elle se base sur l'éducation sensorielle en mettant au point un matériel spécifique. Elle insiste sur le développement de la mémoire et met l'accent sur la liberté active de l'enfant, dirigé sans contrainte par l'éducateur. Aujourd'hui, on compte 22 000 écoles Montessori dans le monde entier.

Les méthodes actives de la pédagogie Freinet

Célestin Freinet (1896-1966) est instituteur. Il met en pratique ses conceptions de l'éducation au sein de l'Education publique puis dans sa propre école à Vence (Alpes-Maritimes). Il refuse aussi bien l'autoritarisme que le laisser-faire. Par le travail en groupes, il cherche à promouvoir la personnalité des enfants. Il développe les méthodes actives : imprimerie, cinéma, correspondances interscolaires, journaux scolaires.... Sa pédagogie a inspiré de nombreuses réformes aussi bien en France qu'à l'étranger. La pédagogie Freinet est aujourd'hui défendue par l'ICEM (Institut coopératif de l'école moderne). 3000 enseignants en font partie mais les écoles 100 % Freinet restent rares.

Des expériences à foison

Les pédagogies alternatives défendent le principe d'une participation active des individus à leur propre formation. L'apprentissage est préféré à l'accumulation des connaissances. L'éducation doit être globale. Cette idée n'est pas nouvelle puisqu'on la retrouve chez Rabelais et son abbaye de Thélème , chez Montaigne ou bien chez Rousseau (L'Émile). Au XXe siècle, les expériences se multiplient. La première école Ovide Decroly ouvre en Belgique en 1907. En Pologne, Janus Korczak crée en 1912 un orphelinat organisé en « république d'enfants ». Rudolf Steiner (1861-1925) est le fondateur d'une pédagogie humaniste basée sur le concept d'anthroposophie. Cette pensée a été souvent critiquée pour son côté irrationnel et élitiste, mais les écoles qui s'en réclament rassemblent 250 000 élèves dans le monde. En 1921, le psychanalyste et éducateur Alexander Sutherland Neill crée l'école de Summerhil. Basée sur des principes libertaires, elle fonctionne toujours aujourd'hui dans le Suffolk (Angleterre). L'enseignement repose sur deux principes fondamentaux : la liberté des élèves ainsi que l'autoresponsabilité. Dans le cadre de l'Éducation nationale, il existe deux lycées expérimentaux. Le Lycée autogéré de Paris et le Lycée expérimental de Saint-Nazaire tous deux fondés en 1982. Ils permettent à certains jeunes en rupture de reprendre leur scolarité. La majorité des expériences pédagogiques différentes visent à renforcer l'autonomie de l'élève. Mais, parallèlement, d'autres, de création plus récente, sont basées sur un projet coercitif (uniforme, lever du drapeau...) comme à l'école privée Alexandre-Dumas de Montfermeil (Seine-Saint-Denis).

L'instruction en famille

Dans plusieurs pays d'Europe, c'est l'instruction et non l'école qui est obligatoire. Depuis la fin des années 1980, se développe un mouvement d'éducation hors de l'école, traditionnelle ou alternative. Des parents ont choisi de faire l'éducation de leurs enfants à la maison, en les laissant s'épanouir à leur propre rythme.
En France, ce mouvement se développe. Actuellement 30 000 enfants ne sont pas scolarisés et ont un de leurs parents comme professeur. Ils peuvent suivre des cours par correspondance, et un contrôle régulier est effectué par des inspecteurs pour vérifier le niveau des enfants.

Partager "Quelques notions clés" sur facebookPartager "Quelques notions clés" sur twitterLien permanent

 

 

Partager "Notre coup de coeur vidéo" sur facebookPartager "Notre coup de coeur vidéo" sur twitterLien permanent